Raindrop, mon favori bien classé !

Aujourd’hui je viens vous présenter un outil que j’utilise depuis presque 5 années… Je ne parle pas d’un logiciel de la suite Adobe (que je côtoie depuis plus longtemps, haha), mais d’un site Internet qui regroupe tous mes liens utiles. Vaguement évoqué dans mon article Une veille organisée, Raindrop est devenu mon outil de bookmarking indispensable !

La quête du Graal

À la recherche il y a quelques années d’un espace où je pourrais regrouper tous mes liens favoris, j’ai essayé de nombreuses solutions. Que ce soit les favoris directement implémentés dans le navigateur, des modules complémentaires, des solutions trouvées ça et là… Rien ne me convenait et j’abandonnais très vite. J’étais en quête d’un outil me permettant de prévisualiser les liens enregistrés, de pouvoir aisément les organiser et qui soit accessible partout (aussi bien sur mobile que desktop, sur un autre navigateur ou encore au travail). Cela réduisait beaucoup les possibilités jusqu’à ce je tombe sur Raindrop.io !

Un side project qui a pris beaucoup d’ampleur

Derrière ce projet se cache une seule personne et même personne : Rustem Mussabekov. Ce russe a débuté Raindrop.io comme un side-project en 2013. Désormais à temps plein sur le projet, il est très à l’écoute de ses utilisateurs. Un système de vote a même été mis à disposition de la communauté pour les prochaines fonctionnalités !

En parlant de fonctionnalités, l’outil est présenté comme All in One Bookmark Manager. Et c’est bien le cas : il permet d‘enregistrer toutes sortes d’éléments issus d’Internet :  que ce soit des articles, des images, des vidéos ou tout simplement des liens. Toutes mes ressources, qui se comptabilisent à ce jour à environ 1500
y sont regroupées. Et encore, et je ne vous cache pas avoir profité de la rédaction de cet article pour faire un peu de ménage ! Que ce soit des webdesigns superbement réalisés que je vous partage dans mes curations, des sites de fonderie et d’icônes, des podcasts que je souhaite écouter, des outils que j’utilise, etc.

Pour vous faciliter la première étape pour utiliser l’outil, le concepteur a bien évidemment pensé à intégrer l’importation des favoris qui est compatible avec d’autres outils (Pocket, Instapaper, …) ou encore les favoris du navigateur -pourvu que ce soit des fichers .HTML-. Ainsi, vous pouvez déjà regrouper vos favoris dans un seul et même endroit.

Une organisation en collections

L’outil se présente en 3 colonnes : l’une pour lister les groupes auxquels sont imbriquées les collections qui accueillent elles-même des signets. Le panneau central affiche les éléments sauvegardés. Enfin, un troisième panneau s’ouvre et dévoile les informations du lien lorsqu’on souhaite le modifier. Chaque élément sauvegardé peut être étiqueté pour davantage de classement (ce qui s’avère très utile dans mon cas lorsque je cherche de l’inspiration parmi les webdesigns de la collection AWESOME). Le concepteur Rustem Mussabekov a joué la carte de la performance pour la fonctionnalité de recherche où sont directement proposées les étiquettes.

Une synchronisation indispensable

Un de mes critères dans la recherche de l’outil parfait pour mes favoris/marque-pages/signets était la possibilité de retrouver mes liens quelque soit le navigateur, mon support et mon lieu de connexion. Et vous l’aurez compris, Raindrop est bien cross browser & devices. J’ai donc installé sur mon navigateur l’extension pour enregistrer plus facilement les liens. Ce que vous pouvez faire directement à partir de l’outil. Je possède également l’application sur mon smartphone mais je l’utilise plus occasionnellement.

Une personnalisation complète

Un petit clic droit pour renommer, supprimer, copier l’adresse dans le presse-papier, du drag-and-drop et de la multisélection… Tout a été pensé pour organiser le contenu. L’outil s’avère très flexible puisqu’il est possible d’en changer le type d’affichage (liste, moodboard, card, avec ou sans image à la une, description, etc.). Les systèmes de tri sont à souligner : par date (ce que j’utilise personnellement), par nom, par site (très utile si vous enregistrez plusieurs pages d’un même site) et enfin popularité qui classe selon le nombre d’enregistrements du signet ! En parlant de signet, chaque capture d’écran peut être modifiée. Concernant les collections, elles sont personnalisables avec des icônes pour mieux s’y retrouver.

Des partages facilement exécutables

Dernier point et non des moindres, Raindrop a été pensé pour faciliter la collaboration et le partage des collections. Par défaut, les collections sont privées, mais elles peuvent être rendues publiques. D’ailleurs, si vous souhaitez consulter l’un de mes tableaux, c’est avec plaisir que je vous partagerai le lien sur simple demande ! 😉

Soutenir le projet avec le compte pro

Le concepteur propose des fonctionnalités payantes pour 3$ par mois. Par la même occasion, elles permettent de soutenir le projet ! Personnellement, l’usage que je fais de la version gratuite de Raindrop me suffit amplement. Mais je souhaite tout de même présenter quelques atouts qui pourraient être utiles :

  • des collections imbriquées (même si le système d’étiquettes est déjà pratique)
  • la détection des doublons. Il m’arrive d’avoir des liens que j’ai déjà enregistrés dans une catégorie, ou des liens presque similaires.
  • la suppression des liens morts. Ça arrive. Le web n’est pas figé ! Et en faisant un peu de ménage, je me suis retrouvée avec de nombreux liens morts (des erreurs 403, 404 ou encore 500) ou des sites qui ne sont plus maintenus.

À titre personnel, j’utilise Raindrop depuis 2014, donc presque à ses débuts ! Et je ne lui ai presque pas fait défaut depuis. J’emploie encore occasionnellement les favoris du navigateur. Mais c’est plus pour des éléments en cours : des achats que j’hésite à faire, des vidéos que je compte regarder très prochainement, etc. Donc je vous avoue que je suis complètement séduite par l’outil qui remplit mes besoins à 100% ! Et pour avoir présenté l’outil à quelques camarades de promo de master multimédia, ils l’ont adopté à leur tour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *